Site Overlay
ingrédient pour faire des yaourts

Les ingrédients indispensables à la réussite du yaourt maison

Fabriquer du yaourt maison est facile, mais nécessite un souci du détail pour que cela soit réussi. Pour cela, il n’y a rien de mieux que d’utiliser une yaourtière. C’est plus pratique et surtout, c’est plus rapide.

La bonne yaourtière

Sans doute, cet appareil joue un rôle important dans la réussite du yaourt maison. En effet, la yaourtière s’occupe de maintenir une douce chaleur pendant le processus de cuisson du yaourt. Cette température est cruciale pour que le yaourt prenne. Pour ce faire, opter pour les modèles avec minuterie qui s’arrêtent automatiquement une fois terminé.

De plus, il est aussi judicieux de choisir une yaourtière à 8 pots. Ceci dit, ces modèles permettent d’avoir une bonne répartition de la température. Pour avoir des comparatifs des yaourtières en s’assurant de faire le bon choix, voir le site yaourta.com. En plus de cela, il est également judicieux d’orienter le choix vers les pots en verre plutôt que ceux en plastiques.

Le lait idéal

Sans aucun doute, le lait figure parmi les ingrédients essentiels à la fabrication d’un bon yaourt alors quitte à le choisir de bonne qualité. Ceci dit, il vaut mieux privilégier le lait cru ou pasteurisé, car il donne du yaourt bien onctueux. En utilisant du lait demi-écrémé, le yaourt a du mal à prendre. De même pour le lait écrémé qui donne plutôt du yaourt liquide.

Par ailleurs, le lait de soja est une bonne solution alternative pour les végétariens. C’est aussi riche en calcium et en goût. De plus, la texture du yaourt en est onctueuse. Sans oublier qu’on peut aussi bien varier le parfum et le goût en jouant sur les saveurs.

Le ferment et le sucre

En sachet ou en pot, le ferment permet le développement des bactéries indispensables à la transformation du lait en yaourt. Le ferment en poudre s’achète en pharmacie. Le ferment en pot s’agit du yaourt même. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser, du yaourt nature et de ne pas dépasser les 5 fois d’utilisation. En plus, utiliser une cuillère en silicone ou bois pour mélanger afin d’éviter la réaction chimique du métal qui n’est pas avantageux pour le yaourt.

Quant au sucre, il est plutôt une question de goût. C’est surtout pour alléger l’acidité du yaourt. Il est, cependant, préférable d’opter pour de la confiture ou du sucre en poudre ou encore du sirop d’agave pour sucrer son yaourt. Cela rajoute encore plus de saveurs. On peut l’ajouter avant de mettre le lait dans les pots. Pour les sucres en poudre, veiller à attendre que cela fonde complètement pour que le goût soit uniforme.

Toujours dans cette optique, il est également possible d’utiliser des fruits pour sucrer et donner de la saveur au yaourt. Pour ce faire, choisir les fruits asséchés ou déjà cuits. De plus, pour avoir le fameux yaourt au chocolat, il suffit d’utiliser du yaourt au chocolat comme ferment ou ajouter de la poudre de cacao à la préparation. Une fois la base maîtrisée, il y a une multitude de choix qui s’offre. Place à l’imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *